top of page
Femme avec ordinateur portable

S'informer

Penser aux idées

Qu’est qu’un prêt Immobilier ?

 

Un prêt immobilier est un emprunt visant à couvrir tout ou une partie des frais lié à l’acquisition d’un bien immobilier, de travaux sur un bien existant ou encore de la construction de bien.

Plusieurs types de prêt immobilier existe, il donc indispensable pour que votre projet puisse se réaliser au mieux de choisir le type le plus adapté à vos besoins.

Existant pour vous accompagner dans vos projets au mieux, la SAS Jinvesto est là pour vous apporter, grâce à notre expérience, notre expertise et nos conseils tout au long de votre projet !

Quelles-sont les différents types de prêts ? 

I] Prêt Immobilier à Taux fixe

Le prêt immobilier à taux fixe est le prêt le plus fréquent. Son principal avantage est sa sécurité, puisque vous connaitrez dès le départ le montant total du crédit immobilier et aussi le montant des versements mensuels. Il est important de savoir que le taux de ce crédit est fixe mais que les échéances peuvent néanmoins varier.

Le taux fixe est défini lors de la signature du contrat. Si vous souhaitez le changer, il vous faudra redéfinir le crédit immobilier ou le payer par anticipation.

Le principal inconvénient de ce genre d’emprunt est son coût, notamment si vous voulez revendre un bien à court terme ou si vous souhaitez rembourser votre crédit par anticipation.

 

II] Prêt Immobilier Taux révisable

Le second type de prêt le plus commun est le prêt Immobilier Taux révisable. L’avantage majeur de cet emprunt est la possibilité d’avoir un taux de départ plus faible que celui d’un emprunt à taux fixe.

En revanche, du fait que sa durée puisse varier, augmentant ou diminuant ainsi les mensualités, ce type de crédit immobilier est plus risqué que le crédit à taux fixe.

 

III] Prêt Immobilier à Taux Zéro

Le prêt à taux zéro, ou PTZ (anciennement PTZ+), est utilisé lors de l'acquisition d'une résidence principale. Il peut s'agir d'un appartement, d'une maison, d'un bien neuf ou ancien.

La particularité de ce prêt est qu’il n’est soumis à aucun frais ni intérêt ! Cependant, il est nécessaire pour acquérir un logement d’associer ce prêt à un autre « principal » qui soit à taux fixe, variable, etc.

Comment préparer un investissement ? 

Dans un premier temps, avant même de commencer votre recherche de bien ou de crédit immobilier, il est important de connaitre votre capacité d’emprunt, les futurs frais de notaire ou encore le montant des mensualités que vous aurez à payer.

Jinvesto a ainsi mis à votre disposition des outils de simulation de prêt immobilier afin qu’il puisse vous venir en aide quant au choix du type de crédit qui vous conviendrait le mieux par rapport à votre situation et à votre projet, au couts totaux des mensualités et des frais de notaire.

N’hésitez pas à utiliser notre  

Quelles-sont les différentes étapes du financement de mon projet ?

Pour commencer, il vous faudra dans un premier temps présenter aux banques votre dossier afin qu’elles puissent vous offrir le crédit temps escompté qui vous servira à acquérir votre bien.

Plus votre dossier est solide, meilleur ce sera pour acquérir des offres de prêt. Attention tout de même à ne pas confondre un accord de principe de la banque avec une offre de prêt définitive.

Lors d’une demande de prêt, la banque analyse le profil du demandeur afin d’évaluer sa capacité à le rembourser et les éventuels risques qu’il encoure. Ainsi, la banque épluchera votre situation professionnelle actuelle, vos relevés de comptes des quatre derniers mois, vos revenus, votre épargne, et ainsi de suite.

Il est néanmoins possible de diminuer le coût du prêt immobilier. Pour cela, vous devrez effectuer un versement d’apport qui limitera ainsi le montant total de l’emprunt. En outre, cela permettra de rassurer le banquier qui sera possiblement enclin à vous proposer un meilleur taux suivant le montant de l’apport.

Un critère important à prendre en compte est le TEG (Taux Effectif Global). Le TEG comprend le taux nominal, utilisé pour calculer les intérêts du prêt, les frais de dossier, les cotisations de l’assurance ou encore les frais d'ouverture. Le TEG est donc primordial afin de sélectionner la meilleure offre, étant l'indicateur du coût global de votre prêt immobilier.

Pour finir, une fois que vous aurez efficacement négocier le taux du prêt, il vous faudra la signature de l’offre de prêt (attention, 10 jours de réflexion minimum sont nécessaires en vertu de la Loi Scrivener) et la signature de l’acte chez le notaire afin que vous puissiez acquérir votre bien.

Comment estimer les frais de Notaire ?

Une étape indispensable pour le bon déroulement de votre projet et celle de l’estimation des frais de notaire qui y seront lié afin d’établir votre budget. Ceux-ci s’ajouteront aux honoraires de l’agence immobilière et du prix de votre bien.

La rémunération du notaire est incorporée dans ces frais, et correspond aux droits d’enregistrement aux trésor public ainsi qu’aux débours, qui sont les sommes payées par le notaire pour établir un acte de propriété.

Les frais de notaire varient en fonction de votre département, le taux moyen étant d’environ 8% du prix de vente.

Nos Conseils

Apprentissage sur un ordinateur
Timbres notaire
bottom of page